- maison individuelle neuve RT2012 en zone inondable et périmètre Bâtiments de France - Rennes - Lauréat Prix Architecture espaces Bretagne 2018 et Grand Prix du jury Journées Architectures A Vivre 2017 - - Margot Le Duff et Matthieu Girard Architectes DPLG - Rennes

Maison individuelle neuve RT2012 en zone inondable et périmètre Bâtiments de France - Rennes (35) - 2015-2017
mission complète - photos ©Stéphane Chalmeau

Cette maison en centre-ville de Rennes se situe dans une zone inondable et dans un périmètre de protection d’un Monument historique. Le terrain présente un caractère très naturel accentué par la proximité du canal, le long duquel se développe une végétation importante, et qui contraste avec l’environnement urbain alentour marqué par un habitat individuel dense et des immeubles de grande hauteur. La cote de référence de crue centennale fixe la hauteur minimale du plancher bas des pièces habitables de la construction à 1.40m de hauteur par rapport au terrain naturel. Parti est pris de tirer profit de cette contrainte en décollant largement la maison du terrain naturel pour laisser libre la vue traversante depuis la rue vers le jardin, et inversement, mais également pour générer sous la maison des espaces de stationnement et annexes. La maison est fondée sur des pieux métalliques vissés limitant les travaux de terrassement, et minimisant ainsi l’impact de cette construction en site sensible tout en préservant le caractère naturel du terrain. La construction est ensuite montée sur pilotis acier. Un espace de type remise est aménagé entre 3 trames de pilotis : ses murs en claustras et portes d’accès grillagées permettent de laisser libre l’écoulement de l’eau en cas d’inondation et créent une transparence visuelle conservant la lecture de la structure sur pilotis. Le volume haut de la construction est construit « dans les arbres ». L’accès aux espaces habitables se fait sous la construction, via un escalier métallique menant à un jardin d’hiver, placé à l’extrémité sud de la maison et créant un seuil. Toutes les pièces principales de la maison sont tournées vers le jardin, les arbres et le canal, donnant l’impression de vivre au plus près de la nature, comme perché dans un nid. Elles sont séparées d’une bande technique (salles d’eau, buanderie, coins couchage), placée côté ouest de la maison, par une « colonne vertébrale » située dans l’axe des pilotis centraux, traversant la maison depuis le jardin d’hiver jusqu’au pignon nord et mise en forme par des rangements toute hauteur en contreplaqué accueillant cuisine, bibliothèque, espace de lecture et de contemplation… L'ensemble chauffe exclusivement avec un poêle à bois.

La maison a reçu le Prix Architecture espaces Bretagne 2018 catégorie "Habiter individuellement", le Grand Prix du jury des Journées A Vivre 2017 et a été sélectionnée au Prix Archinovo 2018.